Aller au contenu
INSCRIPTIONS 10 ANS : https://forum.evasionmoto34.com/topic/9106-10-ans-bulletin-dinscription/ En savoir plus… ×

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 09/12/2014 dans toutes les zones

  1. 9 points
    Allez, c'est parti pour le pavé. Désolé pour le manque d'images, se référer au premier post pour en trouver quelques unes. Samedi, 7h30 le réveil sonne pour moi. D'habitude je suis déjà réveillé depuis une bonne heure mais là, la crémaillère de la veille m'en a empêché, même si je l'ai abrégée. Pour une fois que je dormais bien... Il faut qu'en moins d'une heure je trouve, de quoi m'habiller, faire mon sac, déjeuner, faire la pression des pneus et le plein de la moto. Challenge. Ça pique les yeux la lumière dès le matin sans échauffement quand même… mais je parviens à remplir la mission dans les temps. J'arrive d'ailleurs au point de rendez-vous sous les applaudissement 🤴 (bah oui, 8h45 je suis encore à l'heure, j'avais marqué départ 9h, horloge suisse). Il ne manquera finalement que Will et malheureusement Alain au départ. Il faut ensuite motiver les troupes pour un premier départ. Comme beaucoup de monde m'a répondu pour se porter volontaire pour l'ouverture d'un groupe, j'en improvise un : @melman34. Téléchargement express de OsmAnd et des cartes nécessaires au fonctionnement ainsi que du road du jour 1 depuis ici même (heureusement que j'étais organisé à la base) et départ avec quelques 20 minutes de retard (l'horlogerie suisse, c'est plus ce que c'était). C'était pas prévu mais on est resté dans les temps tout le long de la journée ensuite. Bref, sur cette matinée, Yvan a suivi le road, semble-t-il avec application. Moi, pas. J'ai loupé l'intersection à la sortie d'Uzès pour rejoindre Saint-Quentin-La-Poterie mais je sais qu'un peu plus loin je peux rattraper de nouveau. Finalement, j'ai bien fait de louper l'intersection. La route, bien que gravillonneuse à souhait, est plutôt agréable. Si tant est que tu aies un trail aux suspension plutôt permissives (un Tiger XC par exemple). Je fini par rattraper Pont-Saint-Esprit pour la première pause. Ma connaissance des lieux nous permet d'éviter la cohue du marché. Yvan, connaissant moins et suivant le road (pas le choix hein) s'arrête au plus tôt au milieu du marché (oui parce que la fontaine en fait, c'est à peu près le milieu 😉) pourtant le point marqué "[KFE] Pont-Saint-Esprit" était au bon endroit ^^ Nous repartons chacun de notre côté avec notre groupe (dans la même direction quand même, faut pas déconner), on se reverra à midi (spoiler : en fait, non). La suite est plutôt rectiligne jusqu'un peu avant Nyons. Quelques petits tours de ronds points pour éviter la ville, on perd personne, Alain n'est malheureusement pas là. Nous profitons des looonnngs virages à 80km/h qui suivent la rivière de L'Eygues. Je retrouve encore des sensations perdues, c'est plutôt bien ça ! Mais du coup il n'y a rapidement plus personne derrière moi ! 😂 Enfin bon, il faut maintenant remonter vers Remuzat pour le pic nic. Je sais que 5km plus loin, un point d'eau nous attend avec de quoi se garer, de quoi s'assoir et tutti quanti. Sauf que j'ai posé le point gps du pic nic à Remuzat. Et que cette fois-ci, malgré les explications orales (rapide, j'en conviens), Yvan choisi de suivre pile le road et de s'arrêter pile à mon point "[MIAM] Remuzat". Ils ont eu le café, nous avons eu la vue. On se rattrapera pour le café à Die. Après cette pause méritée d'une petite heure, nous reprenons la route direction Saint-Nazaire-le-Désert. Personne ne le sait encore mais le plus difficile est à venir. On trace donc sur cette route jusqu'à Die. Le paysage a marqué beaucoup de rétines. J'ai eu peur de perdre du monde dans deux épingles à cause de la règle "si on t'attend pas, c'est que c'est tout droit". Il faudrait la modifier cette règle en "si on t'attend pas, c'est que c'est la même route". Voire "regarde dans tes rétros, si tu vois personne à un endroit potentiellement trompeur, attend le suivant". J'ai eu de la chance. Je disais donc : plein de petits virages (il m'en aura fallu deux pour ne plus avoir Jean-Marc dans le rétro d'ailleurs) 😅, quelques morceaux un peu plus technique pour cause d'adhérence incertaine, des sapins sur les bords, des moucherons en paquets, etc. Arrivés à Die, plein d'essence et re-pause détente. Certains se sont accordé l'aller-retour au col de Rousset, qui rallonge d'une heure le trajet. Je connaissais la suite du road noraml, j'ai fait l'impasse : j'ai un groupe à amener à destination en un seul morceau et je sais que juste avec ce qui arrive, la fin va m'être aussi un peu difficile. (le sport quand tu nous manques…) Pas grand chose jusqu'à Glandage, dont le nom a fait sourire, puis le col de Grimone. Alors là. ALORS LÀ ! On a suivi la pluie. Ça n'a pas empêché d'apprécier grandement la route ! Quelques épingles, quelques voitures, quelques cailloux, j'espère de nouveau ne pas perdre du monde sur une épingle et quelques villages traversés (tu te rappelles, la phrase à propos des rétros ? C'est source de stress chez les derniers et si tu étais derniers, je suis sûr que tu aimerais bien qu'on ne te laisse pas loin derrière sans indication du chemin à suivre). Arrivé au col, on attend de reformer le groupe et on redescend puis un peu de ligne droite. Jusqu'à bifurquer sur la D994B, D48 et D21, que je n'avais pas testé et qui proposent une vue… Pfiou ! On s'est même pas arrêter pour la photo tu vois ! Pour te rassurer, on avait le soleil pile dans les yeux : bonjour le contre jour ! Par contre, ceux qui ont fait le crochet par le col de Rousset ont eu le couché de soleil à ce qu'il paraît. Dernière ligne droite, on croise les gendarmes en contrôle (mais pas de vitesse) puis l'arrivée à Orpierre et 7km plus loin l'hôtel. Accueil superbe, emplacement pour garer les motos à l'abri de la pluie (pour peu que tu ne sois pas trop sur le bord ou sous le trou dans le toit). Alain fini par nous rejoindre. Suivi de Will avec sa nouvelle moto récupérée de ce matin. Même si le road a été différent, ils ont également pu se régaler autant que faire c'eut put visiblement. Repas génial, bonne bière (je viens de me rendre compte que j'ai oublié de leur prendre une bouteille), bonne ambiance. Couchés relativement tôt : avec Yvan, on va ouvrir un club du troisième âge, bientôt ! 😉😘 La suite demain ! Ou plus tard… Bientôt quoi. Toujours agaçant de ne pas pouvoir retranscrire ce qu'on vit. J'ai toujours l'impression qu'il en manque. Et si j'en rajoute, ça donne un truc interminable et chiant à lire dont je suis le seul à pouvoir comprendre tout le sens. M'enfin, si tu captes l'essentiel, il paraît que c'est déjà bien !
  2. 7 points
    Quelques photos et vidéos de cette belle journée https://photos.app.goo.gl/NbCXrwMVYTYhDKe37
  3. 5 points
    J’ai roulé sur mon premier Trail L’autre jour, je vais chez Honda porter ma belle cb à réparer ben oui elle est tombée de sa béquille et en plus y’a un problème d’injection, elle ratatouille entre 3 et 4 000 tr/min ce qui est assez chiant en particulier sur l’angle. Bref je pose la moto et le remplaçant du chef d’atelier me prête la moto la plus pourrie du garage à savoir une cb 500 à carbu d’au moins 15 ans. Je râle un peu il me dit y’a que ça monsieur !. Bon je pars et me dit je vais faire le con avec cette meule j’ai bien vu des mecs rouler avec ça sur circuit, on doit pouvoir y aller. Alors j’y vais et elle suit bravement la vieille, j’enquille la quatre voies et bingo je suis à 120… et la … Beuhhhhhh… sur la file de gauche et des caisses au cul, je me rabat en catastrophe et me gare sur le bas coté … Putain ils n’ont pas mis d’essences ces cons… je passe la réserve et j’essaye de redémarrer grrrrrr plus de batterie !!! Putain ils me prennent trop pour un con!. J’appelle, ils me disent passez sur réserve je réponds y’a plus de batterie ils disent on arrive. Tu parles, une demi heure sur le bas coté à voir passer les touristes. Puis ils arrivent, enfin il arrive, un brave mécano qui n’y est pour rien, et remets de l’essence, je lui dit ça sert à rien il n’y a plus de batterie et je ne roulerai plus sur cette merde. Bref on fout la bécane dans le bahut et on rentre. La un jeune mec sympa du garage me dit, t’inquiete je vais t’en prêter une belle. Il me sort les clés d’un VFR X tout neuf, je me dit bof bof, une moto de vieux… Moi qui ne le suis pas ( enfin je me le cache ) je fais un peu la gueule et je me dit, au moins celle la elle marchera jusqu’à chez moi. Et la tout sourire il me dit aller à ce soir. In peto je dit ça m’étonnerait. Je monte sur le truc, putain c’est haut ce bordel, je tourne la clé, bordel le tableau de bord on dirait une page du journal Le Monde un lendemain d’élection cantonales autrement dit j’au comprends rien, moi deux aiguilles ça me suffit et encore comme j’y vois plus rien j’en regarde qu’une et encore. Bon c’et pas grave je ferais avec. Et puis j’ai eu une très belle VFR Interceptor dans les années 80 et franchement c’était assez fun, je vais voir la si c’est mieux ou si j’ai vieilli. Je démarre, bon elle fait un bruit de casserole en alu… et j’y vais, bordel c’est large ce truc, faut que je fasse gaffe quand je remonte les files. Aller bonhomme vas y cool et rentre chez toi et va bosser. Premier constat, zéro couple j’ai l’impression d’être sur une ducat 400 en moins marrant, au fait y’a le V TEC sur ce truc ou c’est que sur la vraie VFR, je pousse un peu oui à 6 500 tr il est la, le bruit est un poil plus sympa et ça a l’air de marcher un peu mieux. Mais avec la grosse bulle face à moi aucune sensation nada peau de balle, premier rond point et ça tourne tout seul sans douleur il suffit de ne penser à rien et elle y va. Premier feu rouge, premier inter file, merde c’est large mais ça passe de toute façon j’ai pas le choix, si je m’arrête entre deux bagnoles c’est sûr que je m’en colle une. Faut dire que je suis le mec le plus maladroit à l’arrêt. Je démarre et je me demande, y’a une shifter sur cette brèle , le monte le rapport à sec ben non y’a pas, histoire d’être sur en arrivant au rond point suivant, je descends quelques rapport sans débrayer, confirmation, pas de shifter. C’est ballot pour un truc moderne. J’arrive chez moi et la un peu d’appréhension car il va falloir manoeuvrer sur les graviers et monter la rampe, je le fais à peine mieux qu’une mamie en déambulateur mais j’y arrive sans me taper la baie vitrée. Dommage qu’ils ne m’aient pas filé une vraie VFR, je serait aller me balader histoire de rajeunir de 30 ans. De toutes façons le temps se gâte et tourne au déluge, pourvu que me moto ne soit pas prête, pas envie de me tremper pour 3 bornes. J’appelle, ils me disent qu’elle est prévue au planning pour le lendemain, on ne va pas s’en faire pour si peu; soit Alzheimer me guète soit on est dans le monde moderne et personne ne reconnait ses erreurs. Pour l’injection ils n’ont rien trouvé me dit il, tu parles il faut changer le boitier électronique et comme c’est cher et sous garantie, ils ne veulent pas se mouiller sans le chef. Le lendemain, je décide d’aller faire un petit tour histoire de… Toujours un bruit de chiotte, le tableau de bord est toujours aussi complexe et la brèle toujours aussi peu maniable à très basse vitesse pour un blaireau comme moi. Aller c’est parti j’enquille les deux première courbes de l’A75 et sort aussi tôt, que du cool, ça tourne tout seul, un petit bout de quatre voies jusqu’au rond point de chez Paulette je tourne la poignée un peu fort, ahhh oui ça marche en fait il suffit d’aller dans les tours c’est à dire au de la de 8 000 tr mais quand même rien à voir avec mes souvenirs de VFR à carbus, surtout avec la bulle à 160 on ne sent rien même avec le fort de coté. Je file vers Lavérune, la grande courbe à gauche même pas l’impression de pencher et je commence à gamberger aux mecs qui roulent en GS … On verra bien sur la petite route cabossée en arrivant à Montbazin, tien j’y arrive et la, pas de soucis la petite descente je double à 130 je ne sens rien alors qu’avec ma CB je saute dans tous les sens, jamais l’impression d’avoir les deux roues en même temps sur la route. Je passe les courbes sans y penser alors que normalement avec la 1100 je fais vraiment gaffe où je fous mes roues, j’arrive aux platanes, la je coupe une vieille habitude depuis qu’on m’a dit que malgré leur gabarits ils étaient capables de sauter au milieu de la route et de reprendre le place initiale au moindre choc. C’est blagueur ces gros arbres et ça doit être pour les calmer certains les habillent d’un joli bouquet. J’arrive sur la D2 la normalement avec le revêtement drainant la cb vibre et ne donne pas vraiment confiance comme si elle ne roulait que sur la pointe des gros cailloux, avec cette putain de VFR X je ne ressent rien de bizarre tout coule tranquillement et les virages s’enchaine en toute tranquillité, la je me dis y’a un TRUC …. Viennent les trois bosses en arrivant à Villeveyrac avec ma bécane au dela de 130 c’est un exploit ou comment se faire peur en ligne droite avec une moto qui veux tourner quand on ne lui a rien demander. Bon la suspension et réglée vraiment trop molle ça rebondit bien mais rien de plus ça reste droit. C’est donc ça un Trail routier, ça fat ce qu’on lui demande et ça ne râle jamais, je commence à comprendre ce que ressentent les mecs sur leurs GS ou autres Trails qui roulent leur clope sur l’angle en faisant frotter les pares cylindres pendant que toi tu galères à être pile poil comme il faut sinon ta bécane te dis : »non si t’y vas comme ça moi je tournerai un autre jour ». Mais qu’est-ce qui compte en fait aller vite ou avoir des sensations? ( j’ai le temps de penser en plus sur cette bécane ) En fait je me dis qu’il faut aller plus vite pour avoir les mêmes sensations. Pendant les cents cols dans les dolomites on s’est fait le Stelvio, au début en groupe y’avait un monde fou sur cette route et j’ai vu qu’on allait se faire chier, alors j’ai mis un coup de gaz et je l’ai monté comme un taré, je dis pas que c’était propre mais on a gratté tout le monde un mec en GS, un très bon qui s’est fait deux moto tour de la grande époque m’a suivi, je sais pas combien y’a de virages, Luc qui l’a monté comme une grand mère a dû les compter et vous le dira, mais la ça caillait -1 en haut et c’était humide dès le bas, j’ai du perdre 30 fois l’arrière et 20 fois l’avant et ce Gus était toujours derrière moi il se la coulait, je lui fais signe de me passer, que néni, il se marrait trop à me voir dans tous les sens à chaque épingle. Résultat on s’est bien marré tous les deux mais pas pour les mêmes raisons. Le retour nickel, en arrivant à Cournon, j’aperçois une moto devant, tien je vais aller voir, il roule le bougre, je le rattrape à un rond point, une KTM j’accélère à la sortie la VFR monte dans le tours elle marche bien quand on a compris que tout commence vers 8 000 tr. Je le dépasse c’est bien une KTM laquelle je sais pas c’est un roadster, un coup d’oeil au compteur, 167…. Visière ouverte c’est sympa mais j’ai pas l’habitude de la bulle monsieur l’agent !. Il me rattrape au rond point de lavérune, 65 tout va bien ça glissouille un peu mais en douceur, rond point de chez Paulette un peu de slalom sur l’angle ( comme dit Flo, les ronds point c’est les viroles des Parigots, et c’et la que j’ai appris à faire de la moto ou les seuls rond point étaient Bastoche l’étoile ( avec des beaux pavés et priorité à droite c’est à dire à ceux qui entrent.)), un petit coup de quatre voies puis mon enchainement préféré du coin, pif paf entrée sur l’A75 et sortie immédiate vers l’avenue de la liberté. Pour une fois c’est libre j’en profite mais il faudrait aller encore plus vite pour rigoler. Le samedi virée en duo à la plage mais loin sinon c’est pas drôle, j’arrive pas à régler ma vitesse avec cette bulle, normalement j’ouvre la bouche et je sais à combien je vais, la pas de ressenti de vitesse. La bécane est très peu sensible au vent latéral mais derrière elle se prend le vent en pleine poire et ça râle ferme. Retour ben c’est sous la pluie, et les bouchons, remontée de files sur le mouillé c’est pas top surtout que je maitrise pas trop au moment ou elle s’arrête et que je suis sur la pointe des pieds. Par contre la moto est vraiment saine et agréable même dans ses conditions donc je ne m’arrête pas. Résultat la moto est toute crade, mais comme elle est moche c’est pas grave. C’est vrai qu’elle est bien moche, je sais pas ce qu’il faudrait faire pour qu’elle ait plus de charme, je ne suis pas designer dommage. Bilan des courses : c’est une moto bien sympa et facile pour les vieux qui vont vite mais je suis un vieux qui se traine alors je garde ma CB rs, qui me donne plein de sensations et qui est très exigeante à vitesse presque raisonnable. Sinon ça vaut à peu près la moitié d’une GS en terme de prix et même si c’est aussi moche quand j’aurai 30 ans de plus je la prendrais. Le positif : - ça passe partout et bien et sans râler. - ça marche bien si on aime rouler dans les tours - Le confort en solo et en duo ( à part le vent sur le passager) - ça freine très bien. - c’est moins cher qu’une GS Le négatif: - C’est Moche - C’est trop haut pour mes petites jambes ( c’est pas que je sois petit mais je ne suis pas beaucoup plus grand debout qu’assis) - Peu de sensation ou alors faut aller beaucoup plus vite que moi. - Le compteur avec trop d’info dont je me fous - Un bouton T dont je ne sais pas à quoi il sert ? ( est-ce le téléphone ? Quand j’ai appuyer dessus j’avais personne dans le casque, et c’est pas le turbo on plus) - Le bruit de ….. Je rêve d’être essayeur, mais faut me laisser du temps et faut que ma bécane reste longtemps au garage, tous ça est peu probable. La prochaine fois je prends la CB 1000R, tant qu’à faire des conneries. Voila, vous pouvez me dire : » ta life on s’en fout »
  4. 4 points
    La préparation, parce que bon quand même : https://le-tetard.github.io/roadtrip/alps-road-trip-solo-organisation.html Et puis les trucs de dernières minutes : https://le-tetard.github.io/roadtrip/alps-a-la-recherche-de-la-bouteille-perdue.html Surtout, ne m'appelez pas, ça ne captera pas ! 😉
  5. 4 points
    https://le-tetard.github.io/roadtrip/alps-un-motard-dans-la-ville.html Jour deux 🙂
  6. 4 points
    Je partage ça la : https://youtu.be/MPK4PKQeVIg Un beau discours sur le thème, nous sommes unique, vivons nos passions et nos projets à fond ✌️
  7. 4 points
    70 = 60+10 80 = 4 x 20 90 = 4 x 20 + 10 198 = 100 + (4 x 20) + 10 + 8 90000 = ((4 x 20) + 10) x 1000 ??? D'où peut donc venir cette façon si particulière qu'ont les Français de compter ? Même nos si décriés voisins belges ont fait preuve de plus de logique sur ce point ! Et bien, avant les Francs et les Romains ne nous passent dessus, eux qui comptaient en base 10 ; nous comptions à la manière des Celtes en base 20. Après des milliers d'années d'évolution, seul perdure vraiment le 80 et l'absence de 70 et 90. Nous pourrions aisément imager un deux-vingt (40) et un trois-vingt (60) ; puis bien entendu le trois-vingt-et-dix (70)... Nous trouvons d'ailleurs à Paris l'hôpital des Quinze-Vingts, qui à sa création, comptait 300 lits. Désolé de vous avoir imposé cette culture inutile.
  8. 3 points
    Les photos. https://photos.app.goo.gl/F14sBVNLPopsb3Mk9
  9. 3 points
    Bon, je n'ai encore jamais fait de CR, mais vu que je suis cité, je vais raconter le point de vue groupe 2 😉 (sans dupliquer le beau CR de @Flohw évidement) Départ à la rache c'est vrai, malgré la bonne volonté et préparation de notre ami. J'avais prévu d'être au milieu de la troupe pour faire élastique en cas de dissolution des motards, mais la semaine est passée trop vite et ma préparation du road est [...] pour le coup, proche de zéro... Par acquis de conscience, je note quelques directions sur mon GPS papier et là, catastrophe, ma carte de la région n'est plus en ma possession, suite à un prêt oublié... Et la veille pour le lendemain, il parait que c'est trop tard ! Bref je me dit tant pis on verra bien. L'impro c'est toujours le mieux ! Ha ben oui, ça commence bien, impro numéro 1 : téléchargement et tout et tout mais ça vous savez déjà !! Allez on est là pour rouler, osef on verra bien alors c'est parti !! Ah oui, faut noter pour ce qui ne me connaisse pas, première fois que j'utilise un GPS sur la moto, et encore c'est un téléphone et heureusement Xavier a un câble usb assez long pour le brancher à mon allume cigare. Finalement c'est un vrai travail de groupe cette relève 😉 Après un départ chaotique nous voilà sur la route, j'ai failli partir de l'autre coté pour aller sur Castries, mais je me dis qu'il faut être bon élève et suivre le tracé. Ça tombe bien, on récupère une moto qui avait de l'avance. Si j'avais coupé, y'en a un qui aurait loupé quelque chose parce que ce week-end prévoit d'être bien bien sympa. On trace donc en direction de Uzès, et au moment d'une envie pressante sur le bas coté de la route on croise notre ouvreur habituel @LOLO1 qui a ouvert en grand (pour une fois qu'il n'a pas à me gérer il a du s'amuser LOL) On repart tous ensemble, jusqu'à la pause café, parait qu'il y avait un point précis mais le old school que je suis avait retenu pause à Pont St Esprit, n'ayant pas vu le groupe suiveur nous devancer, j'ai pris la décision de nous arrêter au premier café accessible et visible pour pas qu'on se loupe. Petit coup de fils de Flo, ha ben oui vous avez du vous téléporter parce-que vous êtes devant sans nous avoir croisé. Déjà installé on fait bande à part, café croissants (au passage merci c'était l'idéal ces petits croissants). On repart (avec une personne en plus, un SMF -Sans Motards Fixes- aperçu sur la route et qui plus est bien sympathique) après explication de point de rassemblement pour le Miam histoire de voir un peu le second groupe. Ha ben non c'est con, j'ai dû mal comprendre : " un peu après le pont sur la gauche, un parking avec des tables " au fait pile la description orale et pile sur le point GPS (ça y est j'ai compris comment ça marche). Ben non, c'est loupé je n'ai pas la dernière version du tracé fait que c'est pas le bon point de rendez-vous. Tant pis on fera bande à part une seconde fois, petit pique nique sur la bonne humeur et une belle vue, rivière et aigles 🙂 Faut pas traîner l'autre groupe est reparti et doit théoriquement nous attendre à Die pour le café (cette fois on s'est synchronisé avec Flo, on devrait tous se retrouver). On arrive dans les petites routes sinueuse de la drôme provencale, ha punaise que ça fait du bien. Des virolos à gogo et une allure bien rodée et tout le monde derrière, à croire que je ralenti le groupe ^^ (désolé, faut dire que de temps à autre lever les yeux de la route pour voir sur le coté ça vaut le coup !! Punaise bravo pour le road parce que ces routes assorties de ces paysages... C'est beau la France tout de même ! Vous n'allez pas le croire, mais après tous ces kilomètres, je n'ai pas encore fait faire de demi tour à mon petit groupe, je n'ai perdu personne (enfin je crois, je ne sais toujours pas combien nous étions dans la course) et surtout on retrouve les copains qui nous attendent au café (point GPS ??) Aucune idée mais on s'est trouvé. Pendant cette ultime pause, la réflexion arrive dans la tête de mes compatriotes. Col du rousset ?? Google nous indiquera 28 minutes aller. Alors attend je calcule : le temps de se perdre, de trouver, de monter, de profiter du point de vue, de redescendre parce que faudrait pas que les pneus refroidissent, de récupérer ceux qui veulent faire du tourisme, ouai c'est jouable, au pire essayera de rouler à bon rythme pour arriver à l'hôtel dans les temps. Feux !! On se perd (c'est bon j'avais prévu on est à l'heure) Début du col et là c'est le drame... des papy par dizaine sur des paquebots, impossible de doubler. Je décide de faire une pause pour me laisser le champ libre. Mais je suis le seul, mes camarades impatient se sont donné à priori un malin plaisir à faire les intérieurs et se tirer la bourre avec nos matelots. De mon côté, je repars comme un calu sur un col super propre, roulant et impingleux à la fois, un col roulé comme on les aime quoi. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas défoulé comme ça. Parait que la vue est belle aussi, mais à part en haut je n'ai pas vu grand chose, mon sds me racontera plus tard ^^ Une vue au sommet sublime, ça valait le coup de se faire cette spéciale. Et à étendre les copains tout le monde est du même avis et a la banane. Comme si un motard n'est jamais rassasié de la route 😄 Retour sur Die, on récupère les touristes et [...] voir résumé plus haut, on va pas se répéter [...] Arrivée à l'hôtel, un petit coin agréable avec un bel extérieur (faudrait y retourner de jour et à températures plus chaudes pour profiter de la piscine). Nous partagerons encore un bon moment autour d'une bonne bière et une ambiance à son habitude. Allez faut se coucher tôt (une relève c'est pas facile à apprendre surtout à l'improviste) Mais qu'est ce que c'est bon ! La suite ce sera pour plus tard, je n'avais pas prévu d'écrire tout ça et j'ai déjà dû perdre la plus part des lecteurs, désolé, on se rattrapera au jour 2 😉
  10. 3 points
    Les serviettes et draps de lits sont compris 🙂
  11. 3 points
    Me voilà moi aussi bien rentré Nous étions donc 12. 3 encadrants, 2 accompagnants.... et... les autres !! looool non je déconne, je les taquine un peu car nos 7 encadrés ont été super. Ils ont pu progresser toute la journée Nous avions donc rendez-vous à l'Espace Gare de Castries à 9h, pour la dernière fois... et oui, d'ici quelques jours une surprise vous attends... on l'annoncera demain à l'AG mais les présents aujourd'hui ont pu avoir la primeur de l'annonce !!! Après quelques explications sur le tableau (et oui, c'est pas évident de décomposer les virages, les epingles et le roulage en groupe) nous sommes partis direction claret via les petites routes sympathiques du nord de Montpellier Une vois sur le plateau de l'Hortus, nous avons continuer de suivre la route des verriers jusqu'a rejoindre la route de Ganges. Un petit passage près de kartix nous a permis de voir des jeunes evoluer en mini moto sur le circuit. Puis nous avons pris la direction des gorges de la Vis et du Cirque de Navacelles dans lequel nous avons partagé un pique nique fort agréable (à une ou deux exceptions près 😛 ) Petite vérif mécanique pour rappel de ce qu'on doit regarder avant chaque départ, sur une moto qui en a un peu besoin... mai s je ne dénoncerais pas... Sachez que ce n'était ni moi, ni Flo, ni Dragonride, ni Epy, ni Naël, ni Dali, ni Fourmiz, ni Indian, ni Tiger, ni Augy, ni Perrine.. Puis remontée via le côté Blandas et redescente sur Vissec pour remonter via la tte petite departementale sur le plateau du Larzac. C'est à ce moment là que Dali a continué (pour la troisième fois de la journée) a combattre son vertige !! Bravo !!! puis le col du vent s'est offert à nous et la redescente vers Arboras pour aller finir à Saint Guilhem... Village dans lequel nous n'avons pas pu boire car trop de monde, mais dans lequel nous avons faillit laisser l'un d'entre nous suite à la chute de ses clés dans un égoût... Je ne pourrais pas dire qui c'était car je n'aime pas la délation... mais ce n'était ni moi, ni Flo, ni Dragonride, ni Epy, ni Naël, ni Dali, ni Krystal, ni Indian, ni Tiger, ni Augy, ni Perrine... On redécolle alors vers Aniane. ce sera plus calme pour boire un verre au bar des motards Là, aussi l'un d'entre nous a faillit se perdre, car les toilettes sont parait il après le 3ème platane... Je ne dénoncerais pas non plus !! mais ce n'était ni moi, ni Dragonride, ni Epy, ni Naël, ni Dali, ni Krystal, ni Indian, ni Tiger, ni Augy, ni Perrine, ni Fourmi.. Après avoir partagé la boisson de l'amitié, nous avons pris le chemin du retrour. Quelques vidéos devraient suivre pour les encadrés même si la cam que Flo avait, a déconnée
  12. 2 points
    Si tu trouves l'aventure dangereuse, essaie la routine, elle est mortelle.
  13. 2 points
    bon bah puisque tout le monde s'y met, je vais moi aussi faire ma version du jour 1 😄 nan, je déconne, il faut d'abord que je vois avec le prof pour pas faire doublon 😂
  14. 2 points
    On se fait un peu chier. Il fait beau, l ambiance est sympa, on roule bien, les paysages sont magnifiques, les routes nickel... C est vraiment nul
  15. 2 points
    Fl'eau ? C'était génial. Tu as placé la barré très haut (très eau ! ). Sérieux, nous avons eu du gris aujourd'hui jusqu'à 13 heures mais c'était d'enfer. D'ailleurs, j'ai déjà prévu d'y retourner. Et rapidement, je ne veux pas m'étaler mais je vous remercie pour la délicatesse de vos soutiens.Un peu moins énergique que souvent mais ce week-end m'a fait un bien énorme ! @ Laly : tu m'énerves.Seuls au monde au sommet de ce col....On n'était pas bien ?
  16. 2 points
    Bien rentré pour nous aussi, depuis un moment, mais mon canapé à était plus fort que Internet. Merci à mon petit groupe d'avoir subit les demis tour improvisés, mais fallait bien que je signe à ma façon 😂 Merci aux autres bien entendu qu'on a moins vu mais sans qui le week-end n'aurait pas été pareil. Surtout merci et bravo à @Flohw d'avoir assuré cette relève haut la main, une road génialissime qui nous a même fait oublié que la route était mouillée tellement les passages étaient beaux. Des virages à gogo, des belles routes, des belles vues et une super ambiance, c'est bon tu as la recette pour l'année prochaine (voire avant) ✌
  17. 2 points
    Bien rentré, La relève est assurée!!! bravo à Flo pour l’orga et à Yvan pour avoir ouvert notre groupe. A bientôt
  18. 2 points
    Merci Flow pour ce we. La relève a assuré ! Super hôtel ! Super groupe. Bien rentrée. Merci a tous pour votre patience j étais été le boulet de service 😉 Pas eu le courage de m arrêter au dernier café donc je vous embrasse tous d ici !
  19. 2 points
    comme j'aime pas répéter ce que les autres ont pu citer plus haut, je peut dire que l'organisation été pourrie, le parcours à chier, le repas sans nom, l'ambiance d'un enterrement, les équipes d'une tristesse à n'en plus finir, le photographe était tellement bourré qu'il a fini parterre dans un fossé et je m'abstient de tous commentaire sur les cadeaux. en bref c'est quand la prochaine édition de l'enigm'à moto? que je me réinscrive
  20. 2 points
    Coucou, tu peux nous compter pour le weekend +2
  21. 2 points
    Pour les sceptiques et autres petits rigolos, les obtus, réacs et autres conservateurs ! Lol. Mais surtout, pour le plaisir de retrouver une nénette que j'adore (comme vous d'ailleurs ! ). J'en profite pour vous dire qu'elle est super contente pour moi. 😜 Y a pas, je suis amheureux !
  22. 2 points
    ça vous dirais d'avoir un moyen simple pour créer des road-book de balades 😉 et bien un rallyman a eu cette idée voila ses explications : J'ai eu l'idée de créer une application à base de produits gratuits et opensource qui génére... des roadbooks ! C'est à tester à l'adresse suivante : http://tqhien.free.fr/index.html Vous pouvez saisir une adresse dans la ligne en haut à droite, puis cliquez sur l'outil "Ligne" juste en dessous. Un clic sur la carte pour votre point de départ. Répétez pour les points intermédiaire et double-cliquez pour la destination finale. Sur la gauche apparaît votre Roadbook et au centre 3 boutons : bascule et export PDF vers le format tablette (1 case = 1 page) ou A4 (2 colonnes de 10 cases par page A4 pour l'impression). Vous pouvez déplacer un point du tracé (clic pour sélectionner l'étape et glisser-déposer pour le recaler), le roadbook se met à jour automatiquement. Il y a une vue 3D avec le bouton droit si ça vous amuse. Il reste quelques bugs et la base de navigation du fournisseur a parfois des erreurs, notamment pour les rond-points. Se fier alors au numéro de sortie et pas à l'orientation de la flèche sur le rond-point. Si vous trouvez d'autres bugs, signalez-les ! D'autres fonctionnalités arriveront par la suite. Et cerise sur le gateau : c'est gratuit (comme dans free beer !)
  23. 2 points
  24. 2 points
    Bonsoir, pour ceux qui avaient suivi mon debut de balade calamiteux avec ma Pan european qui s'etait mise à tousser dans les corbières et qui nous avait contraints à rebrousser chemin : après quelques semaines au repos, j'avais pris Rdv chez Laurent de Littoral motos pour le 30/8... qui m'avait diagnostiqué a priori un problème de pompe à essence. Pour info chez Honda la pompinette fait 1200€... Laurent l'a démontée hier et me l'a remplacée par une adaptable neuve initialement prévue pour un 900 CBR à 180 €... J'ai récupéré ma becane ce soir : nickel... une accélération retrouvée et tout et tout... en fait la degradation de mon ancienne pompe a dû se faire progressivement et sans que je m'en rende vraiment compte l'essence ne devait pas circuler normalement... Merci Laurent pour cette intervention et Merci Laurent (Redpilote) pour la recommandation...😀
  25. 2 points
    toutes celles que tu approches se barrent au canada...
×