Aller au contenu
WillHO3

Stationner En Moto, En Ville Ou Sur Route

Messages recommandés

Quand on parle sécurité à moto, c’est en général à propos de véhicules en mouvement. Un deux-roues à l’arrêt ne parait représenter aucun risque. Mais entre la circulation et l’arrêt complet, les phases intermédiaires de stationnement peuvent être l’occasion de chutes (à faible vitesse) et de gênes (pour soi et/ou les autres), notamment en ville. Même sur route, s’arrêter en sécurité, surtout en groupe, demande quelques précautions.

 

Les règles de base pour un arrêt et un stationnement en sécurité, pour vous et les autres usagers, sont globalement simples et les mêmes partout.

 

Anticipez votre arrêt

Evitez les freinages soudains pour vous jeter sur une place libre.
Assurez-vous qu’aucune voiture ne vous suit de près, que vous ne risquez pas de couper la route à un autre véhicule (même si vous roulez à droite, un scooter ou un vélo peut arriver par derrière et ne pas avoir vu votre manoeuvre ou s’en foutre), qu’aucun piéton ne viendra gêner la manoeuvre.
Évidemment, vous préviendrez les autres usagers de votre manœuvre par l’usage des clignotants.

Arrêtez-vous et garez-vous dans un endroit sûr, protégé de la circulation et qui ne gênera aucun autre usager.
Si vous laissez votre moto dans un endroit public, il est préférable de vous y faire accepter en ne troublant pas l’ordre et la sérénité des occupants du lieu. Une approche discrète, en douceur, sans faire vrombir votre moto, est conseillée.
Le respect des piétons, en leur donnant toujours la priorité, est une règle absolue de bonne conduite.

 

Penser à vous, c’est penser aux autres et vice-versa !

Soyez conscient que la gêne que vous pouvez représenter pour les autres constitue aussi un risque pour vous et votre moto. Si vous gênez la circulation des voitures, dix feront une manoeuvre pour vous éviter… mais pas la onzième. Si vous gênez les piétons, peut-être que 100 contourneront votre machine, mais il s’en trouvera bien un pour ne pas la voir, cogner dedans, la rayer, voire la faire tomber.
Si vous ne faites pas en sorte d’orienter le pot d’échappement vers la rue et non le trottoir, vous courez le risque qu’un enfant vienne s’y brûler et que les parents vous poursuivent pour blessures involontaires.

Dans toutes les circonstances, vous devez veiller à ne pas obstruer le passage des piétons (songez que certains se déplacent avec une canne blanche), des poussettes, des chaises roulantes… Laissez un espace d’au moins 1,50 mètre entre votre deux-roues et les façades.

stationnement-2rm-sur-trottoir.jpg

Protégez-vous (et vos compagnons de route)

Pas d’arrêt (ou au moins pas prolongé) sur le bord de la chaussée, route ou rue. Si vous vous arrêtez brièvement, enclenchez soit les warnings, soit le clignotant, pour attirer l’attention. Si vous êtes à deux ou trois, ne vous arrêtez pas de front, mais les uns derrière les autres, le plus à droite possible.
Si l’arrêt doit dépasser les 30 secondes, soyez responsable et cherchez un endroit à l’écart du trafic. Il vaut mieux perdre une minute à trouver un lieu sûr que risquer une collision.

En groupe, anticipez et prévoyez large

N’oubliez pas que les risques croissent exponentiellement en groupe. Une moto qui s’arrête en vrac, c’est une chose. Dix bécanes qui s’empilent n’importe comment sur le bord d’une route, c’est une chance sur deux de se faire accrocher.

parking.gif

Poster quelqu’un à l’entrée (si possible avec un gilet fluo), ou une moto avec les warnings qui attirera l’attention des suivants.

 

Se garer en ville

Trouver une place de stationnement en centre-ville est devenu une vraie chasse au trésor dans beaucoup d’agglomérations, y compris pour les deux-roues. Faute d’espaces aménagés et gratuits, nombre de motards se garent sur les trottoirs, au risque de se faire verbaliser voire enlever leur véhicule pour stationnement gênant.

Dans la mesure du possible, essayez de vous stationner sur les espaces aménagés pour deux-roues. Gardez à l’esprit que ces emplacements aménagés ne sont pas réservés aux 2RM, mais aussi destinés aux vélos.

 

Sur les trottoirs

Le stationnement sur trottoir est interdit, mais parfois toléré.
Certains lieux sont explicitement interdits au stationnement 2RM : devant ou à proximité de bâtiments officiels: ministères, ambassades, préfectures, lieux de culte (pas toujours signalés), commissariats, casernes de pompiers… En ces temps de plan Vigipirate, d'autres bâtiments anodins peuvent se révéler sensibles: centres communautaires juifs ou musulmans, grands médias, gares, écoles, etc.
Renseignez-vous auprès des riverains (au café d’en face, par exemple) si vous comptez stationner plus de quelques minutes.

 

Pour votre bien, pensez au pire !

Si vous stationnez plus de trois minutes, gardez à l’esprit que les choses évoluent et que vous n’êtes pas seul au monde. Votre deux-roues peut se trouver à l’abri au moment où vous vous garez, puis se trouver exposé une heure plus tard. Anticipez !
Placer son 2RM au bout d’une file de voitures stationnées, pire encore à l’angle d’une rue, s’avère risqué. Les voitures peuvent bouger, masquer votre engin ou le renverser. S’il est garé à un angle, il peut gêner un camion ou un bus qui voudra tourner.
Si vous stationnez perpendiculairement au trottoir, entre deux voitures, veillez à ce qu'elles puissent quitter leur stationnement sans faire courir le moindre risque à votre 2RM.

 

Dans un parking souterrain

Si vous devez stationner longuement, peut-être devriez-vous chercher un parc de stationnement pour automobiles, généralement souterrains, avec ou sans emplacements pour deux-roues. C’est notamment le cas dans les aéroports, mais aussi près de certaines gares ou grands bâtiments.
Faites surtout attention au revêtement de sol en béton peint, souvent très glissant.

 

N’oubliez pas l’antivol

Lorsqu’il n’est pas attaché à un point fixe, on a facilement tendance à oublier l’antivol au moment de repartir. Gros gadin en perspective !
Plus l’antivol est petit, plus on l’oublie facilement. Habituez-vous à démarrer doucement. Avant le blocage de la roue, vous entendrez un bruit métallique. Il est encore temps de freiner très vite pour éviter la chute.

Attention à ne pas rester coincé !

Bien se garer, c’est aussi penser à repartir.
L’erreur classique, entrer dans un stationnement spécifique pour deux-roues en marche avant.
Les rues sont souvent un peu bombées pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie. Résultat, 300 kg à bouger en pente, en marche arrière à la seule force de vos bras et mollets… Grand moment de solitude. N’hésitez pas alors à demander de l’aide. Il y aura toujours un passant compatissant pour aider à pousser, surtout si vous êtes une fille.

Meilleure solution, descendre de la moto et la manier à la main, en la tenant de la main gauche au guidon et de la main droite sur la selle, ou sur la poignée de maintien passager.

 

Ne vous garez JAMAIS dans le sens de la pente !!!

Que ce soit sur béquille latérale ou centrale, la moto partirait tout de suite vers l’avant.
Si possible, cherchez un autre endroit (à plat, c’est mieux) pour vous stationner. Et si vous n’avez pas d’autre choix qu’une rue en pente, stationnez face à la côte, sur la latérale, en enclenchant une vitesse pour bloquer le moteur et être sûr que la moto ne décrochera pas.
Toujours pour une question de poids, ne pas béquiller sur la centrale dans une pente, même face à la pente. Le poids à l’arrière est important, surtout si vous avez un top-case bien rempli, et vous risqueriez d’éprouver de grosses difficultés à débéquiller.

 

Attention à tous les sols meubles, glissants ou mous.

Dans la mesure du possible, garez-vous toujours sur du goudron ou du béton. Avec le poids de la bête, la béquille risque de s’enfoncer. Même sur centrale, un peu de gîte peut suffire à faire verser la moto.

La béquille centrale n’est pas une garantie de stabilité

La béquille centrale est située pile au point d’équilibre. Inconvénient, il suffit de pas grand-chose pour la déséquilibrer et que la moto débéquille toute seule.
Cela m’est arrivé sur le trottoir devant chez moi, simplement en enlevant un peu brusquement la valise gauche. Brutalement allégée, la moto est partie en avant et s’est couchée de suite sur le côté droit, puisque j’avais bloqué la direction vers la gauche.

 

source : http://moto-securite.fr/stationner/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ajouterais pour un stationnement en groupe de veiller à limiter l’encombrement induit par le nombre, en respectant une distance correcte entre chaque moto. Ni trop, ni trop peu.

Se garer en biais permet une meilleure circulation entre les motos et un encombrement réduit (notamment pour les grands groupes).
dimensions-parking-moto.pngdimensions-parking-moto-longueur.png

Pensez également à l'encombrement de vos valises latérales, et au surencombrement du béquillage latérale. Moto droite, 50 cm entre le bout de votre guidon (non braqué ou valise si dépasse) et celui du voisin est un minium correcte.

16009_normal.jpg

Respecter la dynamique de stationnement : durant une manœuvre pour se garer en ligne, ne pas vouloir "griller" tout le monde en se garant ailleurs à la râche. Globalement, la patience est la clé d'un stationnement efficace, et les premiers garés pourront accélérer la manœuvre en guidant et assistant les camarades.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi j ajouterai que le stationnement d une moto peut etre aussi dangereux pour les autres...

 

Un exemple, imaginez un enfant qui aime les motos et qui se rapproche de votre belle qui a encore le moteur et le pot brulants...

 

Donc evitez au max le places pres des ecoles ou des creches... Meme si le risque 0 n existe pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je roule comme ça plus de problème pour ce garer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains ne roulent pas pour ne pas avoir le problème aussi 😂😂😂

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était de l'humour....

 

Merci de préciser a quel degré ; premier ou second. Je rappelles qu'il n'y a pas que des hommes sur ce forum ! :D

 

(second, pour le cas présent !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si on roule pas, y a pas de problème pour se garer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Se garer fait partie du roulage... Généralement ceux qui roulent "propre" se garent avec la même phylosophie....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si on roule pas, y a pas de problème pour se garer

Quoiqu'il faut bien étudier le stationnement de la moto dans le garage pour laisser l'accès libre. Chez nous entre la moto, le scooter 125 de mon sds et les vélos, il ne reste plus beaucoup de place ! (pourquoi on a des vélos ?!) 😆

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

t'as vu la gueule du mien de garage ? lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'osais pas le dire à Mike... Il roule en allemande...

Avec beaucoup d'autres europèennes, faut rajouter la remorque, l'établi... la station de levage... les cartons de piéces... etc, etc... :whistle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce n'es tpas faux meme si perso, ma moto n'es tjamais attachée (j'entends deja les mauvaises langues du forum qui se chauffent !! lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premier post d'un gars mec qui vient tout juste de s'inscrire. À la base me message était dans "C'est quoi votre rêve" dans la section "Carnet de voyage". Je soupçonne une couille dans le potage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va laisser le doute s installer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...