Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'week-end'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • INFORMATIONS
    • EVASION MOTO
  • Présentations
    • Qui es-tu ?
    • Ta bouille - Ta moto
  • Evasion Moto, L'asso
    • Evasion Moto, l'asso
    • Balades Apprentissages
    • Sécurité
    • L'apprentissage
    • Permis Moto
    • Nos Partenaires et les Liens Utiles
  • Balades et Rendez vous du Forum
    • Balades
    • Résumés et Images des balades
    • Soirées et rendez-vous
    • Carnets de Voyage
  • Le Garage
    • Forum Moto
    • Forum Technique
    • Courses officielles
    • Cabine d'essayage
    • Vente ou Recherche
    • Bons Plans
    • Plans à problème
  • Divers
    • Le Coin des Bavards
    • Les vidéos - Les photos
    • Vos réactions
    • Autour de la Moto
    • Infos et Tutoriels du forum

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Prénom


Localisation


Monture


Intérêts

10 résultats trouvés

  1. Flohw

    [We] La Relève

    Oui c'est encore tôt. Mais je résiste plus ! 🙂 Voilà 4 ans que je suis sur Montpellier. Voilà 4 ans que je connais une bonne partie d’entre vous et 4 ans que je suis un peu tout le monde partout sur les routes d’ici et plus largement d’Europe :-). Je ne vais pas refaire l’historique au complet de mes aventures dans cette association et sur le forum, nous pourrons le faire de vive voix. J’ai organisé quelques blades et le succès a été au rendez-vous mais la plupart du temps, j’étais plus ou moins loin derrière. (façon de parler) 😉 Un jour il faut bien se lancer, prendre le relai et rendre la pareille. Histoire de ne pas faire les choses à moitié, je vous ai concocté un road d’anthologie (je l’espère du moins), sur deux jours, le 6 et 7 octobre (premier week-end du mois), à travers l’Hérault, le Gard, la Drôme et le Vaucluse, afin de découvrir ou redécouvrir ces superbes région. LE ROAD Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande L'HÉBERGEMENT Proche de Orpierre, à l'hôtel logis Le Céans. Le tarif, en demi pension (repas du soir, nuitée, petit dej) est de 56,80€ par personne, hors boissons, en tarif de groupe (12 personnes minimum). Il y a les tarifs avec que vin, que café ou les deux mais pour la résa ça va être chiant donc hors boisson pour tous et on voit sur place pour le reste. D'après la carte, ça devait être pas mal à tout point de vues. Pour les chambrées, il va falloir s'organiser un peu mais il y a possibilité d'être en lit séparé quasiment de partout. Ils demandent 30% du total en acompte, ce qui fait 17€ chacun en acompte à mon nom. J'encaisserai un peu avant de faire la réservation. Ils me demandent également la liste complète 3 à 4 semaines à l'avance. Ce que je vais faire, c'est que dès que nous sommes 12 à confirmer, je lui envoie une pré-liste fin juillet/début août avec les acomptes, ensuite ça sera au compte goûte, voire vous lui enverrez directement, on trouvera un moyen pour qu'il sache à qui rattacher le chèque ensuite. J'arrêterai les inscriptions le 30 septembre compris. Les demandes d'inscriptions à partir du 1er octobre seront refusées. Adresse pour les acomptes : Plus nécessaire LE DÉPART Le rendez-vous de départ sera directement sur le parking de l’Intermarché de Baillarges à 8h15, plein fait et pic nic dans le sac. Le départ se fera à 9h (mon horloger est suisse1 ;-)). J’espère que nous serons suffisamment nombreux pour faire plusieurs groupes, nous verrons cela au fur et à mesure du sujet. Tu trouveras attaché à ce messages les roads au format GPX (KML à venir), choisi ton camp, selon ton GPS, il faudra le faire calculer en évitant les autoroutes et péages. Étant donnée que je débute encore dans la création de ces fichiers, vérifie les afin de me valider ma méthode 🙂 Le jour du départ, je te donnerai mon numéro de téléphone et les étapes principales où il sera facile de se retrouver au cas où tu ne disposes pas d’un GPS et que tu ne trouves plus la sortie adéquate dans un rond point, par exemple. Si tu veux embarquer dans ce plan organisé au millimètre (ceux-ci finissent toujours à l’arrache complet et sont donc toujours bien), ajoute toi en dessous. Exceptionnellement, tu n’est pas obligé de copier/coller la liste, je gère. Tu peux cliquer sur “I'm Attending” sur l’événement du calendrier, ça m’aidera à la fin. Si jamais tu te désiste (ça me rendrait triste dans mon coeur, mais tu as le droit), pense à me prévenir et retire ta participation sur ce même événement. Alors, qui se lance ?! 1 : sois à l’heure ! Groupe intermédiaire Moi Will Le Prof Tuono + 1 (double) onzeroad Laly Mike Fkt34 (+1) wok alone Le Motard du Dimanche Miche46 +1 Groupe confirmé Lolo1 et lolo2 (double) dorlan + Noélie Melman + Estelle Katoche + 1 (double) Babou30 Bruno (le pote à babou) Eric (l'autre pote à katoche) Francis (le pote à katocke) Claude Participants en attente : Levla et Christine Alain et Laurence Jeff Borris Filoche Augy JohnWolf (+2 si poupette pas sous les roues) Backcharly (2) Véro Motard JP J1 - Baillargues - Orpierre.gpx J2 - Orpierre - Baillargues.gpx
  2. 1208, Pays d'Oc. Malgré les tentatives de dissuasion menées par l'Eglise pour les ramener vers la foi, les prédicateurs occitans poursuivent la propagation de leur idéologie profane dans les régions autonomes du sud-ouest du royaume. Les "cathares", comme on les nomme communément désormais, prônent la foi prétendue saine et pure des premiers chrétiens ; et dénoncent les dérives de la toute puissante Eglise. Acculée, la réponse ecclésiastique se fait sans attendre. Et elle portera auprès du Roi, qui convoite une souveraineté accrue sur la région : "les hérétiques méprisent et bravent l'autorité légitime du royaume". Ainsi, des croisades visant à éradiquer la perfide doctrine sont lancées contre les bastions résistants. La capitulation de la forteresse de Montségur en 1244 sonnera le glas du catharisme et, par là même, de l'indépendance du midi languedocien. 2017, Occitanie. Je vous propose donc cette année de revivre à moto ce pan de notre histoire régionale, en partant le temps d'un week-end, à l'assaut des vestiges de ce passé. Nos inquisitions nous mèneront aux premiers jours de l'automne, les 23 et 24 Septembre 2017, en terra d'Oc à la reconquête des contrées occupées. A Besièrs, un bref état de siège pour raisonner la catedrala. A Narbona, nous nous assurerons de la dévotion bienséante de Fontfroide. Les premières places fortes légendaires, après Vilaroja de Termenés, nous reprendrons Pèirapertusa et Querbús. Les vainqueurs profiterons par delà Galamus, du spectacle des Orgues d'Illa. N'en déplaise aux bardes, une nuit tout confort entre le marteau et l'enclume. Après les bénédicités de Saint-Georges, une petite incartade catalane pour rallier Puègverd et la forteresse de Monsegur. Que trépassent ceux qui faiblissent ! A Mirapeis, les faibles jouiront des délices d'une table revigorante avant l'assaut tous ensembles de la mythique ciutat de Carcassona par Fanjaus. Enfin, les châteaux de Las Tors ne seront plus qu'une formalité avant de finir à la citadelle de Menèrba et un retour bien mérité en conquérant, par la voie royale. . Eprouvez votre foi en rejoignant les troupes de ceux qui lutterons pour que domine la souveraineté du saint siège ! Amen (tafrèz). Et pour les autres ; ceux qui n'aiment pas les batailles épiques, le sang qui gicle, et les trucs qui piquent ; venez simplement profiter d'une belle balade adaptée à tous dans l'un des plus beaux cadres de la région. Bonne humeur de rigueur ! Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande
  3. Ce matin, levé 7h30 pour aller dans le Quercy. Première étape, récupérer les copains pour aller ensemble au point de rendez vous à Gignac. Et vue que cest moi qui ouvre pour aller à Gignac et que jai moins bien préparé mon road que Will Je me perd en sortant de Montpellier Pas l'habitude d'aller par là bas moi On arrive tout de même à destination et dans les temps. On dit bonjour à tout le monde, ça prend pas mal de temps de saluer 40 personnes ! (en vrai, pas autant, on était pas les derniers) Constatation générale également, ça caille malgré les épaisseurs et la qualité des différents gants. Trois groupes homogènes sont constitués : ceux qui ont lhabitude dêtre ensemble en constituent déjà un à eux tout seul. La vingtaine restante se répartit par affinité ou aléatoirement, en fonction, puis départ par lA75 jusquà laire du Larzac pour reconstituer les groupes qui pourraient sêtre défaits sur lautoroute. Nous bifurquons ensuite sur les nationales roulantes à virages très longs. En tout cas cest ce que lolo nous a fait emprunté comme routes presque toute la journée. Peut être un souci sur la trace GPS ? Ça métonne de Will ce genre de routes Petit arrêt café à lAuberge la Valette, fermée. On se réchauffe plus ou moins comme on peut, quelques uns ont déjà perdu leurs doigts dautres en profitent pour changer de gants et réadapter leur isolation thermique. On loupe larrêt photo suivant, à la Presqu'ile d'Ambialet, mais je réussi à avoir le village au stop avant dessayer de rattraper tout le monde. Nous continuons ensuite jusquà Albi pour lessence et le pic-nic sous la cathédrale de la ville. Après nous être rassasiés, direction Cordes sur Ciel pour le café, un village sur une colline, quelque chose de trop classieux vue du ciel. :-) Plusieurs groupes de motards sont passés devant et quelques uns se sont arrêtés pour le même motif que nous. Un autre a plutôt décidé de faire tomber sa Ducati 748 jaune, quelques uns ont levé un sourcil, 4 ou 5 sont allés laider, sans doute dautres ducatiste. Si une natte avait dépassé du casque, peut être que la quarantaine de motards attablés se serait levée. ;-) Après avoir fait le plein de café pour ceux en ayant besoin, nous avons repris nos mobylette, direction Saint Cirq Lapopie pour des photos. Un village sur un caillou cette fois-ci. Et moi qui marrête encore au stop pour la photo et qui re-perd tout le monde. Seule fois où jai eu besoin du téléphone pour me retrouver, après avoir tenté de récupérer le groupe au rond point suivant. Habituellement on sattend bien, mais là, ya eu une faiblesse La destination nétait sans doute pas assez lointaine Trop de confiance Quand tout le monde a eu fini de faire ses photos, on sest dit quil était temps dy aller, le soleil tombait, il commençait à faire froid et il restait encore un peu de route. Petit arrêt à Cahors avant, pour les photos du Pont Valentré puis nous finissons ensemble jusquau Domaine dAuzole où nous dormirons (un groupe de 40, ouvert par Will, les gens ont dû trouver le temps long aux intersections et rond-points). Je passe sur la soirée et le repas, ces choses là ne pouvant être retranscrites. Lendemain matin, réveil plus ou moins tôt pour déjeuner à 8h. Pour ma part, réveil 7h30, sac prêt à 7h38, jen ai profité pour aller voir le soleil qui se lève. Ça a été un peu long : 50 minutes. Je serais bien resté encore 10 minutes mais il ne fallait pas être trop en retard. Ça en valait la peine. On dégage les motos de leur parking géant, photo de groupe et départ direction Racamadour. Côté routes, cette section a été 50/50 : la première partie sur grosse nationale et virages très longs, pour la seconde, on a commencé à samuser et reconnaître la patte de lartiste :-) Entrée dans Rocamadour, cest carrément canon. En arrivant de la petite route, le village à flanc de falaise se dévoile petit à petit. On sarrête une première fois pour prendre une photo avant de se rendre compte que 500 mètres plus loin le point de vue est meilleur donc arrêt de nouveau. Et ce, sur environ 2km. Une fois arrivé au panneau dentrée de village, on longe une sorte de rempart (qui sert à maintenir la falaise et la route au dessus en fait) et on passe sous une sorte de fortification, on pourrait croire à une entrée avec pont levis. Puis une épingle bien serrée avec un bon dénivelé juste après. Il ne vaut mieux pas se louper sur la trajectoire et faire attention à la béquille centrale, certains encadrés de balade apprentissage pourront vous expliquer. Arrêt presque à la sortie du village pour le café. Nous repérons également une boutique de produits régionaux qui confectionne des sandwich au foie gras, magret de canard ou terrine de je ne sais plus quoi (jai oublié, cest pas ce que jai pris mais ça devait être bon). On en profite pour ramener des produits à la maison (foie gras accompagné de la bouteille de vin blanc et tarte à la noix). On poursuit sur le même genre de petites routes vers Gramat pour de lessence puis Figeac et Conques pour le pic-nic (ville de passage du chemin de Saint Jacques de Compostelle). On ne peut pas stationner dans le village (trop petit) et cest pas plus mal, ça évite de polluer et salir ces belles pierres de ces superbes constructions. Nous mangeons au pied de léglise, un panneau indique Trésor, certains sont allés voir. Soit ils ont gardé linformation pour sans partager, soit cétait un mensonge, en tout cas je nai vu personne revenir avec diamant, ruby ou pièces dor. Il est temps de repartir pour la dernière moitié de journée vers nos contrées en passant par Entraigues, Estaing et Espalion (le goudron a été refait entre ces deux villes, autant vous dire que certains nont pas trop regardé le compteur). Les petites routes empruntées étaient parfois jonchées de bogues et feuilles darbres, ça ne ma pas perturbé plus que ça Je me suis lâché, il marche pas mal ce Tiger avec 50 000km. (même sil manque de lhuile) Théoriquement, nous devions prendre le café à Espalion. Une personne pouvait même se le faire offrir par William si elle était la première à lui dire que la vidéo en quizz avait été tournée à lentrée du village, sur le pont. Mais le café était fermé. Décidément, cette organisation laisse à désirer ;-) On raccourcit un peu le road pour les plus fatigués et on enchaîne pour la dernière partie jusquà Sévérac le Château pour de lessence puis autoroute jusquà la maison. Cest pas parce que cest lautoroute quil ny a plus rien à dire. Je fini le trajet avec 4 autres compères. En dehors du vent il ny a rien à signaler jusquà un peu avant ou après le Caylar (en dehors du fait que je ne vous recommande pas les sur gants de pluie DXR, trop galère pour récupérer quelque chose dans une poche !). Parce que du Caylar jusquà un peu après Lodève, une bonne grosse pluie, les voitures lèvent plusieurs seaux deau en passant, en bougeant un peu le guidon on se rend compte que ladhérence est précaire et on na pas encore fait les virages dans la descente de Lodève. Là aussi ça a été sport, jai même un peu oublié de regarder comment ça se passait derrière. Ça sest passé entre 50 et 60km/h et en serrant les fesses. Je me suis rendu compte, une fois que ça sétait calmé, que javais perdu deux camarades je ne sais pas trop à quel moment. Les feux des voitures plus la nuit qui tombait, cest un peu tendu pour repérer deux feux de moto. La fin du voyage se déroule sans souci, sur du séchant et on se quitte aux sorties de voie rapide avec un signe de la main ou un appel de phare. Jai même le temps de re dire au revoir à Martin qui était pourtant parti avant nous. Voilà pour cette aventure au Quercy. Une organisation au top (sauf pour les café, mais ça me gêne pas, jen bois pas ), une équipe au top, un road au top, tout au top quoi. On recommence quand ? On va où lan prochain ? PS : vue que cest moi qui écrit, il sagit mon point de vue, il manque certainement des choses que vous avez vu, nhésitez pas à ajouter le vôtre ;-)
  4. Rendons grâce tout d'abord à dame Morgane pour l'inspiration qu'elle m'offrit afin de trouver dans mes grimoires ce prospectus à qui il ne manquait guère plus que date. Dieu bénisse la jouvencelle… (lol, xptdr) OYÉ, OYÉ, Preux chevaliers de Navarre. u'icelles et ceulx m'ayant reproché de ne point avoir ourdi d'épopée chevaleresque en cet an, soient occis sur le champ pour leur outrecuidance. Fi ! La souvenance de nos péripéties de naguère m'enjoues encore, et il me languit de revivre de tels instants. Alors je quéris audience. Par la présente, sa majesté moi-même, proclame les 22 et 23 octobre 2016 jours de festoiement pour la clôture de la saison vendémiaire. En cette occasion, je puis proposer une chevauchée à travers le temps jadis, à la découverte de moultes places-fortes féodales de la contrée Quercynoise. Au programme des réjouissances : - Bourgades pittoresques : Cordes-sur-Ciel, Saint-Antonin-Noble-Val, Saint-Cirq-Lapopie, Rocamadour, Conques, Entraygues-sur-Truyère, Séverac-le-Castel, la Couvertoirade, et pis encore… - - Fiers fortins et sainctes bastisses : tout castel, citadelle et cloître croisé chemin faisant qu'il nous siéra à mirer. - - Logis en grange faite auberge, préservant nos bourses et nos aises. Breuvages et cervoises du tavernier puis ripaille à s'en farcir le gosier, avant de rejoindre nos couches. La mi-pension est à 39 sous, 10 en sus pour des victuailles en balluchon le dimanche, chambrées en couple (ou petits groupes). Pour un confort gardé, l'effectif ne devrait pas dépasser 40. - Point d'harassement pour nos fiers destriers (ou palefrois d'Albion), la route n'aura guère de difficulté pour eux. Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Feuille de route - Fichiers GPS (Igo, Tomtom, Garmin, MapSource) Une queste fort plaisante qu'il n'échoit qu'aux plus valeureux de relever, alors hâtez-vous de vous inscrire ! (Accoutrement correct exigé). TAÏAUT !!
  5. Puisque cette année semble déjà fournie en balades en tous genres, profitons du week-end prolongé pour gravir un nouvel échelon (ou pas) ; et relever (ou pas) ensemble le défi du fameux « Tunnel du Parpaillon ». https://www.youtube.com/watch?v=-7fmlgLRRws Et pour le coup ; sinon la Savoie ; moultes nouveaux paysages à découvrir ! - Les Alpilles différemment, - le Lubéron autrement, - Rustrel forcément, - d'Allemagne en Provence à Moustier-Ste-Marie, - le Verdon : le lac, les gorges & la route des crêtes, - les gorges du Dalhuis, - la Cayolle & le Pelat, - les écrins, Serre-Ponçon, - Vars (pour ceux à qui le tunnel n'inspire rien), - le col du Parpaillon (pour ceux à qui les belles routes goudronnées n'inspirent rien), - la Bonnette (plus haut col d'Europe), - les gorges du Cians, - le Mercantour (sans tomber ce coup-ci), - la Provence - et bien plus... Tout cela en 3 jours avec un rythme tranquille pour que cela reste des vacances. Des paysages magnifiques et des pauses ! Visite du Colorado de Rustrel, la route des crêtes du verdon, le village de Moustier-Sainte-Marie, le lac de Serre-Ponçon... Bien que réputée abordable, l'ascension du Parpaillon par le chemin militaire n'est recommandée qu'aux trails, avec pneumatiques adaptés. Pour les autres, en guise de compensation : le col de Vars, une des plus belles routes de la région. Les bagages resteront au gîte où quelques conseils pour le hors-chemin seront partagés. Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Pour le gite, en chambres doubles, je persiste dans les bonnes adresses bon marché. Nous nous chargerons nous même des repas afin que ce week-end prolongé ne « troue » pas le budget familial. Du coup, nous devrions nous en sortir pour environ 25 euros par personne et par nuit. La franche camaraderie et l'hédonisme feront le reste. Les places sont volontairement limitées. Pour une telle escapade, il ne sera pas possible de faire suivre autant de motos que les années précédentes. VV
  6. A plusieurs reprises, par le passé, j'ai pu organiser un week-end moto pour tous... ON NE M'Y REPRENDRA PLUS ! Ces week-ends étaient pensés abordables et tous niveaux ; avec seulement 300kms par jour, de nombreuses pauses, et un budget contenu... PLUS JAMAIS CA ! Nous avons découvert ensemble de magnifiques régions comme l'Aubrac, la Provence, le Gévaudan CEST FINI ! D'orénavant, rien ne sera plus jamais pareil ALORS PARTONS ! Mais contrairement à ce qui a pu se faire auparavant, choisissons de belles routes bien attractives. Ainsi découvrons les gorges du Nan, la corniche de Choranche, Combes-Laval, la forêt de Lente, le col du rousset Une fois n'est pas coutume, surmontons les épreuves de la route pour découvrir les paysages secrets mais époustouflants du canyon des Ecouges, des goulets, des gorges de la Bourne ou d'omblèze Et puisqu'il est question de tout changer : laissons chacun régler son hébergement et sa pension ; et ainsi concevoir son voyage comme il l'entend, dans l'hôtel présélectionné... Vous l'avez compris, cette année cest un tout nouveau concept complètement révolutionné que je projette. Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Lien vers la carte Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Lien vers la carte Cartes imprimables Road KML : J1 / J2 Tomtom - Garmin - Michelin - ... Le chalenge vous intéresse ? Alors rendez-vous les 17 et 18 octobre 2015 pour faire partie de cette aventure VV
  7. ropoto

    Toc Toc Toc :)

    Je me présente: Alain près de Montpellier, très heureux de me joindre à vous Après plusieurs années d'abstinence, j'ai racheté en juin une Aprilia Shiver 750 GT et j'adore les petites routes de notre magnifique région. J'aime ce sentiment de liberté, de bonheur lorsque je descend dans le cirque de Navacelle, y faire un plouf (glagla), aller camper le long du Gardon ou du Tarn, les grillades entre amis après la route, j'en passe et des meilleures. Je me suis inscrit et espère partager tout ça avec vous Je m'appelle aussi ropoto : RopotopotoVrôôôhhhhh, c'est le bruit de ma monture mais ça fait trop long à écrire. Ceci explique cela. Voili voilou, @ très +++ pour de nouvelles aventures* Alain
  8. RDV le samedi 27 septembre 2014 à 09h00 Au rond point de la Lyre à Montpellier Merci de prévoir : - Votre repas du midi. - Votre réservoir plein. - De la monnaie (personne) pour payer gîtes (entre 17 et 25€/pers.) et victuailles (entre 8 et 15€/pers.). - Si vous le souhaitez : de quoi agrémenter l'apéro du soir. De 1764 à 1767, une bête féroce inconnue sème la terreur en Gévaudan. Elle tue et blesse près de 200 personnes, dont de nombreux enfants. Malgré la mobilisation considérable des autorités, notamment du roi Louis XV qui envoie ses meilleurs chasseurs de loups, la bête sévit durant 3 interminables années dans cette ancienne région de France qu'est le Gévaudan, attaquant et terrorisant une population qui se trouve démunie. On croit la tuer à de nombreuses reprises, mais la bête, tel un monstre, se relève à chaque fois. Qu'on lui tire dessus, qu'on l'embroche à coups de baïonnette, elle semble invulnérable... A peine rentrés de la précédente édition, et pour marquer le morbide 250e anniversaire de sa première attaque, je vous propose cette année de partir en traque, à moto, sur les traces de la bête. On garde la même formule : une petite escapade de 2 jours ; peu de kilomètres (500 kms) mais beaucoup de choses à voir. Prendre le temps de découvrir cette région riche en secrets, et rallier point à point les lieux mythiques où s'est forgée la légende. Un programme « tous niveaux » et ouvert à tous. MAP : Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande - Lien vers la carte - - Le road-book complet - JOUR 1 - Road J1 - §Gorge du Tarn et Peyrelade Des paysages époustouflants suivants les parois escarpées d'un canyon naturel. Incontournable pour tout motard qui se respecte. §Cham et Truc des Bondons La plus importante concentration de menhirs granitiques en France et les trucs : couramment appelés « les mamelles du Causse». Tout un programme…... §Repas tiré du sac §Le pont-Montvert et le mont Lozère §La garde Guérin et les gorges Chassezac §Langogne et Pradelles Premières traces de la piste. §Lac du bouchet §Nuit en Gîte. - Nuitée en chambre commune = 20€/ pers. - Nuitée en chambre double = 25€ / pers. - Forfait Cuisine professionnelle + ménage = 2€ / pers. - Petit-déjeuner = 7€/pers. - Possibilité de panier repas BIO = 7€/panier - Possibilité de location SPA 6 places = 6€ /pers /30min (ou 70€ soirée). - Gite 1 : Site web en ligne sur internet - Gite 2 : Site web en ligne sur internet - Gite 3 : Site web en ligne sur internet JOUR 2 : - Road J2 - §Gorge de L'allier Depuis le lac de Naussac, le « Cévenol » nous montrera la route. §La route de la bête §Saugues L'étau se resserre. §La-Besseyre-Saint-Mary, la saugne d'Auvers Chez Jean et la pucelle : au cœoeur de la légende. §Paulhac-en-Margueride et Le Malzieu Redescendons la piste. §Aumont-Aubrac et Marvejols Conclusion. §Retour aux bercails. Espérant convaincre un maximum de participants pour un week-end aussi réussi que les précédents !
  9. RDVSamedi05/10/2013 à08h30à laterrasse duMcDo deCarrefour Lattespleins faitset repas de mididans le sac. Cette année, j'organise une virée sur un week-end afin de découvrir une région : la Provence. Je vous ai donc concocté ce routebouc ralliant quelques unes des curiosités à voir sur la région. Afficher Ou habitez-vous ? sur une carte plus grande Comme vous pouvez le voir, le planning n'est pas trop chargé permettant un rythme accessible aux moins chevronnés. Jour 1 (5h00) - Départ 08h30 - Baux de Provence - Glanum - Gordes le Village des Borries - Rustrel et le colorado provencal - Gorges de la Nesque Jour 2 (4h30) - Dentelles de Montmirail - Seguret - Vaison la romaine - Mont Ventoux - Carpentras Le Village des Baux de Provence et les Glanum de St Remy Les baux de provence, parmi les plus beaux villages de France, une étape incontournable pour tout touriste qui se respecte. Une fois la photo prise, direction Saint-Rémy-de-provence l'arcde l'antique cité romaine de glanum. Gordes et Le Village des Bories Perché sur son rocher, Gordes compte aussi parmi les plus belles communes française. La spécialité y est depuis des siècle l'empilage de cailloux qu'ils seront fiers de nous faire découvrir. Repas du midi tiré du sac à Gordes. Roussillon et Colorado Provençal Dans le lubéron, nous remonterons le filon d'ocre entre Roussillon et Gignac et peut-être visiter les anciennes carrières de Rustrel : dépaysement garanti !! Prévoir des chaussures pour marcher. Parking payant (2€/moto). Plan et durée des sentiers Gorges de la Nesque C'est un passage obligé dans la région, magnifiques pour les virolos et la vue. Les Gorges les plus spectaculaires de Provence après les gorges du Verdon, un canyon grandiose et sauvage, où se dressent de fantastiques rochers. La route est par endroit très étroite et demande beaucoup de vigilance. (lol) Pour le repas du soir, deux alternatives : soit des pâtes à l'eau dans la cuisine à disposition au gîte ; soit une descente sur Malaucène pour y chercher table accueillante. Nuit à Malaucène Gîte situé au pied du Mont Ventoux dans un grand parc arboré. Pour un prix modeste, chambres avec vue sur le massif montagneux, petit déjeuner au soleil ou à l'ombre, selon vos envies. Pensez à prendre des duvets et serviettes de toilettes ; sinon prévoyez un supplément sur le tarif. http://www.gites-de-france.com/location-va...te-proprietaire Lit : 17,30€ / pers. Drap du dessus : 2€ Serviette de toilette : 1€ Petit déjeuner : 7€ / pers. Les dentelles de Montmirail, Seguret et Vaison la Romaine Deuxième jour, traversée du massif des Barronies par une petite route ( à chèvres) au plus près des dentelles. On regagne la route à Séguret, village typique au charme d'antan pour rallier Vaison-la-Romaine, ses vestiges antiques et ses monuments historique. Le Mont Ventoux (1909 m). Le Ventoux est un graal pour les motocyclistes. La montée vers le sommet via le Mont-Serein, s'avère une redoutable course de côte. Le revêtement parfait, sinueux à souhait, invitera même les moins téméraires à la prise d'angle. Entre la station du Mont Serein et le sommet du Ventoux, sortir sa polaire de la sacoche réservoir. On grimpe à plus de 1800 mètres. Or, plus bas, on a transpiré sous le soleil. Dès que le thermomètre baisse, l'humide devient froid… La petite laine s'apprécie même en été. Selon appréciation climatique, déjeuner à la station, au sommet ou a Bédouin au pied du Ventoux. Carpentras et retour On fini ce week-end découverte par une visite aux Carpentrassien(e)s et un retour tranquille dans nos chaumières respectives . - Télécharger le document - - Routàbouc J1 - - Feuille de route J1 - - Routàbouc J2 - - Feuille de route J2 - En espérant vous lire nombreux et motivés. VV
  10. WillHO3

    Week-End En Aubrac

    Cr d'un week-end bien chargé en tout. Jour 1 : RDV est donné au chantier à Bédarieux, normal pour une balade biterroise. Une que cela aurait dû arranger devait bien être dégoutée du coup ! Moi j'arrive à l'heure, voir même un peu en avance. Normal c'est moi qui organise. Surprise ; tout le monde est déjà là, et depuis une demie heure même ! Coucou, café, décollage. Varap' et Mimile nous rejoindront plus loin. Avant même de partir, nous tombons d'accord sur le fait que l'on ne sera jamais à l'heure au resto, et repoussons donc la résa. Déjà aller, bien 200mètres parcourus, première pause gasoil. La première matinée se déroule tranquille, sans encombres, guidés par Méran et son GPS qui ouvre divinement. Premières coupes sèches dans le road pour rallier à temps les deux bouts. Avant-goût des gorges du Tarn, petit bout de gorges de la Jonte pour rallier le resto. Arrivée presque à l'heure pour manger, comme promis, nous y retrouvons avec plaisir Varap et sa douce. L'après-midi commence déjà bien tardivement, les ventres bien remplis, surtout pour ceux (celle(s)) qui optèrent pour l'aligot. Une fois le test d'alcoolémie effectué puis les narines débouchées, remontée des gorges du Tarn, ma-gni-fiques. Comme promis, Hélios s'est joint à nous quasi tout le week-end, sauf une petite demie heure où dieu seul veut savoir ce qu'il a bien pu foutre. Nos amis Gendarmes nous gardent les motos pendant la pause-café de Sainte-Enimie (Fredo faisait pas le fier en partant). Arrivée à Marvejols en fin d'après-midi ; essence en prévision du road du lendemain Arrivée à la ferme vers 19h30, après un gentil petit apéritif, repas généreusement servi ; aligot au menu. On on refait le monde 2 ou 3 fois chacun, Varap veux péter la gueule à tout le monde, on établit avec Méran la version 48 du road du lendemain encore plus courte que la précédente, on convient de se lever trop tôt le lendemain, puis on va au dodo ! Jour 2 : Levé carrément trop tôt ; mais je suis bien entendu le premier levé (un peu en avance d'ailleurs). Nous quittons nos hôtes quasiment sans retard, pour attaquer fort la journée par le cur de l'Aubrac. De petites routes, certes, mais paysage comme on en voit pas tous les matins, et puis ça roule quand même pas mal ! Les chèvres, les vaches, les ânes, les poneys, tout y passe ! Comme on est en avance sur le road, on s'oblige même une petite pause-café à Laguiole (pré déjeuné pour d'autres) ; où les gendarmes ne nous surveilleront que de leur voiture. On repart ensuite vers les gorges de la tuyère, la banane grande ouverte Mais qu'est-ce qu'il à ton pneu Quentin ? C'est normal ces bout de fer qui débordent de partout ? Tu ne manques pas d'air ? Les aléas des balades ; Quentin a signé la galère du jour. Au beau milieu de rien mais loin de tout, appel SOS dépannage, la moto n'ira pas plus loin. Bref, nous on a faim, alors on l'abandonne sans vergogne aux vieux du village, sans un rond, pour tâcher d'arriver jusqu'au resto. Gorges du Lot, des paysages à couper le souffles, mais traversés un peu prestement pour le coup (un peu plus prestement pour d'autres, on a frôlé les vitesses illicites). Super bien accueilli au resto qui ne relève même pas que l'on était plutôt en avance pour le souper qu'a l'heure pour déjeuner. Resto qui d'ailleurs nous conseil un excellent road pour rentrer ! Dommage que l'on ne l'ait jamais trouvé, il avait vraiment l'air bien ! L'après-midi se ponctue de tours et de détours, on se refait quand même les gorges du Tarn en descendant par le cirque des vignes et le pont sublime (parce qu'on le vaut bien). Dernier tour de roues d'une journée très bien remplie, nous nous apprêtons à nous quitter au Caylar quand grosse surprise, Quentin nous y attends depuis bien 46 secondes. Cette tafiole à prit l'autoroute et nous a aperçu par hasard au moment où nous longions ce dernier. Trop plaisir de te voir vivant, sur le territoire Français et avec tes fringues . Tu nous as régalés, tu seras préinscrit d'office à la prochaine balade pour la peine. Arrivée à la maison plus tard que prévu, ~650kms au compteur, super content de ce week-end. L'équipe était au top, comme d'hab ! Merci à tout le monde, j'espère avoir fait râler/baver/chier ceux qui n'ont pas pu venir ; même sous un bon prétexte. Vous serez toujours les bienvenus. Les photos. La vidéo Spéciales dédis : @Mimile : Super bécane, super roulage, super gonzesse ! @StePH : l'aligot te donne des ailes, tu m'as régalé. Même si je me régale à faire le con derrière toi ! @Fredo : Tu fous toujours autant de bordel avec tes pots, mais ta bonne humeur met toujours autant l'ambiance ! @Luc34 : Même pas peur les routes à biquettes avec ton supo ! Merci d'avoir démoustiqué avant notre passage. @Mér&anne : Déjà dit. Supers ouvreurs, super rythme, superbe passagère. Rien à redire. Ah, si Vivement Jeudi ! @Xanto&Maman : On a passé le week-end dans le même sillage, tu roules super. Ravi de t'avoir compté parmi nous. Félicitation à Maman pour supporter son fils et le suivre au bout du monde @Varap' : Spéciale dédie de Marion : Merci d'avoir supporté mon rythme tout le week-end. @Quentin : euh en dire plus, ce serait en dire trop Ps: @Quentin. Ci dessous quelques lignes pour nous narrer la partie du week-end que tu as fait en juif. Citation Un, deux, trois Yahou, les trois derniers sont parti comme des bombes me voila enfin débarrasser d'eux, non mdr, petit bar resto du village qui ma gentillement accueilli en attendant la dépanneuse qui mis un peu moins de 2h, une fois l'engin agricole parti a la capitale des tracteurs, j'attend le taxi, qui arrive 20 minutes plus tard pour me déposer a l'aéroport de Rodez, oui oui il y en a un, un avec des vrais avions et surtout EUROPCAR, une fois installer a bord de mon bolide, je rentre ... Sur la route une pensé du style "" jvais les appelers au cas ou ils feraient une pause sur mon trajet ca sera super génial et vraiment le hasard que j'arrive a les revoirs ce soir"" puis le négatif de mon subconscient ""mais non t'es con, Camille doit etre rentré tot chez elle pr son fils, a cette heure ci ils sont déja a montpellier"" Un peu triste de finir la journée seul ds une Nissan micra sur l'autoroute je continue tranquillement... 300 mètres avant la sortie du caylar ( en réel 200 metres mais LPM va finir par péter un câble ) un ptit regard sur la gauche et voila que jvois un chameau noir, suivi d'un orque blanc (les graines de goji qui me montent a la tête) merde les co co co, les co co , les copains qui vont se dires aurevoir au Caylar,vite jprend la sortie et me voila a les attendre au bord dla route (tout juste le tps de tiré le frein a main et de sortir)... Ca ma fait vraiment plaisir de vous voir au Caylar, putain de Hasard qd mm ! Un, deux, trois Yahou, les trois derniers sont parti comme des bombes me voila enfin débarrasser d'eux, non mdr, petit bar resto du village qui ma gentillement accueilli en attendant la dépanneuse qui mis un peu moins de 2h, une fois l'engin agricole parti a la capitale des tracteurs, j'attend le taxi, qui arrive 20 minutes plus tard pour me déposer a l'aéroport de Rodez, oui oui il y en a un, un avec des vrais avions et surtout EUROPCAR, une fois installer a bord de mon bolide, je rentre ... Sur la route une pensé du style "" jvais les appelers au cas ou ils feraient une pause sur mon trajet ca sera super génial et vraiment le hasard que j'arrive a les revoirs ce soir"" puis le négatif de mon subconscient ""mais non t'es con, Camille doit etre rentré tot chez elle pr son fils, a cette heure ci ils sont déja a montpellier"" Un peu triste de finir la journée seul ds une Nissan micra sur l'autoroute je continue tranquillement... 300 mètres avant la sortie du caylar ( en réel 200 metres mais LPM va finir par péter un câble ) un ptit regard sur la gauche et voila que jvois un chameau noir, suivi d'un orque blanc (les graines de goji qui me montent a la tête) merde les co co co, les co co , les copains qui vont se dires aurevoir au Caylar,vite jprend la sortie et me voila a les attendre au bord dla route (tout juste le tps de tiré le frein a main et de sortir)... Ca ma fait vraiment plaisir de vous voir au Caylar, putain de Hasard qd mm !
×