Jump to content

FlatFab

Membres
  • Content Count

    17
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

2 Neutral

About FlatFab

  • Rank
    Nouveau Guidon sur le Forum
  • Birthday 07/15/1974

Contact Methods

  • Website URL
    https://moto-securite.fr/

Infos

  • Prénom
    Fabien
  • Localisation
    Angouleme (16)
  • Monture
    BMW R1200GSA DOHC
  • Intérêts
    Voyages moto, photo et vidéo.
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Vous êtes peut-être au courant (ou pas), mais les permis A1 et A2 vont de nouveau évoluer (et pas qu'un peu) au 1er mars 2020. On vous dit tout ici : La réforme du permis moto
  2. J'ai ce qu'il faut à la maison, merci ! 😉
  3. Le samedi soir sur Pézenas ou pas trop loin (genre 30-40 km autour), pas de souci. Si possible, je préférerais éviter de rouler un samedi soir tard dans Montpellier... L'idéal serait le vendredi soir 20/03. Là, je peux arriver en avance à la chambre d'hôtes, me poser, ressortir tôt pour aller plus loin.
  4. Le jeudi soir ? Cela ne m'arrangerait pas. Cela veut dire arriver une journée plus tôt et payer une nuitée supplémentaire.
  5. Dans tous les cas, que vous participez à un stage ou aux deux ou à aucun... Cela n'empêche pas de se rencontrer pour prendre un verre ou dîner, histoire de parler sécurité moto. J'arriverai à Pézenas le vendredi soir 20 mars, je dors sur place dans une chambre d'hôtes, disponible vendredi soir et samedi soir. Le dimanche soir, je risque d'être très fatigué et j'aurai 400 bornes à faire le lundi matin, donc couché tôt.
  6. De façon plus générale : Rouler au mieux de sa forme
  7. Bien compris ! Le côté logement n'entre pas vraiment en ligne de compte puisque tu vis à 60 km du lieu de formation. L'AFDM vous demande de dormir sur place pour être certains que tout le monde soit à l'heure le dimanche matin et aussi pour ajouter un peu de cours théorique le samedi soir. N'oublie pas de compter l'adhésion à l'AFDM. Surcoût total : 50 euros. En partie compensé par les 120 km de l'aller-retour si tu fais les deux jours. Bref, à peu de choses près, ça se vaut. La décision t'appartient entièrement. Je relève un point : si le but de cette formation est de te permettre de devenir encadrant dans l'association, le choix est clair. Puisque vous avez un partenariat avec l'AFDM (logique, vu votre localisation) et que le suivi du stage conditionne l'accès au statut d'encadrant, y a pas le choix. Si cette formation est destinée à ta culture personnelle, à acquérir une véritable aisance au guidon en tant que motard (et non encadrant de groupe)... là ça se discute !
  8. Clair. Mais c'est pour ça que vous avez eu l'intelligence de mentionner le prénom dans le profil présenté sous l'avatar.
  9. Source du texte copié, avec les images visibles : Le code des signes des motards
  10. J'avais saisi... 😉
  11. Réflexions sur le gilet airbag moto
  12. Si je peux mettre mon grain de sel... Décriée, mal expliquée, décrite trop succinctement… la trajectoire de sécurité en virages à moto se trouve souvent caricaturée et mal comprise. Voyons comment vraiment bien comprendre cette technique de conduite. Depuis qu’il a été annoncé fin 2019 que la trajectoire de sécurité en virages serait enseignée lors de la formation initiale au permis moto A2 et évaluée lors de l’examen pratique en circulation à partir de 2020, cette technique de conduite fait l’objet de nombreuses interrogations. Avant que cette expression ne soit médiatisée par la Délégation de la Sécurité Routière (DSR) à travers deux vidéos succinctes (dont celle ci-dessus) et une action de communication fin septembre 2019 auprès des journalistes de la presse spécialisée et grand public, très peu de personnes connaissaient réellement la « trajectoire de sécurité ». A part les motocyclistes d’administration (gendarmes, policiers et douaniers), ainsi que les quelques milliers de motards civils qui ont participé au moins une fois à une des journées de sécurité moto proposées dans différents départements, sans oublier les quelques centaines de stagiaires des associations de perfectionnement moto comme la CASIM ou l’AFDM… peu parmi le million et demi de motards français connaissent non seulement les termes, mais plus encore les principes exacts de cette manière d’aborder un virage sur route ouverte. D’autant plus que les différents intervenants ne sont pas toujours d’accord entre eux sur sa dénomination, ni sur son contenu. Les gendarmes préfèrent parler entre eux de « trajectoire EDSR », les formateurs AFDM l’appellent la « trajectoire AFDM » et certains autres formateurs utilisent l’expression « trajectoire de confort ». Quant aux actions exactes regroupées sous ce vocable général, il existe des nuances entre les différentes écoles : les cadres du CNFM-PN (Centre national de formation motocycliste de la police nationale, à Sens dans l’Yonne) ne sont pas exactement d’accord avec les instructeurs du CNFSR (Centre national de formation à la sécurité routière de la gendarmerie nationale, à Fontainebleau en Seine-et-Marne). La sous-direction de l’éducation routière et du permis de conduire de la DSR s’est donc contentée dans sa communication de grands principes généraux, sans entrer dans les détails. Difficile d’expliquer avec une vidéo de moins d’une minute tous les tenants et aboutissants de la trajectoire de sécurité… Une infographie est censée répondre aux interrogations. Hélas, ce document reste loin de répondre aux doutes de beaucoup d’enseignants de conduite moto et d’inspecteurs du permis de conduire, qui sont nombreux à ne pas bien connaître cette technique de conduite, voire à douter de son bien-fondé. Pour ne pas parler de la majorité des motards qui n’ont jamais entendu parler que du fameux « point de corde » et copient (plus ou moins consciemment) le triptyque « extérieur – intérieur – extérieur » cher aux pilotes de vitesse, et ce même s’ils disent ouvertement ne pas prendre la route pour un circuit. Il faudra sans doute des années pour que la trajectoire de sécurité à moto soit correctement enseignée (en école de conduite moto) et évaluée (à l’examen pratique du permis moto), plus longtemps encore pour qu’elle soit adoptée par la majorité des motards circulant sur route. Mais l’initiative de la DSR, sur les conseils des professionnels de l’enseignement de la conduite moto (notamment des représentants de l’AFDM et de votre serviteur) et avec la validation des gendarmes et policiers moto, constitue un premier pas. C’est un bon début… qui reste à confirmer. Une noble intention qui doit encore être appliquée correctement pour obtenir des résultats concrets. Cet article prétend y participer. La suite ici : https://moto-securite.fr/comprendre-trajectoire/
×
×
  • Create New...